Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige



Junghans Meister Automatic : bel hommage aux 50's


Dans les années 50/60, la montre de ville de nos pères ou grands-pères était une montre ronde en or ou en acier, toute simple, sans fioriture qui indiquait les heures, les minutes, les secondes et parfois, la date. C’est à ces montres au design intemporel donc indémodable que Junghans rend hommage avec cette Meister Automatic de 38 mm (taille mixte de nos jours) à moins de mille euros.



Alors qu’il fallait effacer les conséquences de deux guerres mondiales, et reconstruire un monde nouveau, les années 50 furent des années fastes où l’insouciance et la joie de vivre était de mise.
 
L’élégance était également remise au goût du jour, pour les hommes en costume (Fred Astaire, Cary Grant, James Stewart, etc.) comme pour les femmes qui étrennaient leurs premiers bas nylon.
 
Dans ces années-là, les montres sportives (ou professionnelles) restaient relativement rares et réservées à quelques domaines d’activités bien précis. Pour le reste, les garde-temps de nos pères et grands-pères étaient ronds et d’une relative simplicité apparente.

C’est donc à ces modèles des fifties insouciantes que rend hommage Junghans avec cette nouveauté, essence même de la montre de ville qui n’affiche que l’essentiel sans fioriture : heures, minutes, secondes et date. Et c’est tout.
 
Cette montre étanche à 30 mètres, est dotée d’un boitier rond de 38 mm (taille mixte de nos jours) en acier ou acier PVD or jaune.

Trois versions de cadrans sont proposés : argenté mat, noir poli ou blanc poli associés à des aiguilles de type Dauphine (toujours très chics et horlogères) arborant une fine ligne sombre en leur centre, comme souvent sur les montres vintage. Le tout étant protégé par un verre plexi bombé qui renforce l’aspect 50’s de cette série.

Côté moteur, il s’agit d’un calibre mécanique automatique suisse d’une réserve de marche standard de 38h. Le mouvement est visible à travers le fond transparent, petite touche de modernité, puisque cela ne se faisait pas à l’époque. L’ensemble se porte sur un bracelet en cuir de vachette noire ou marron.
 
Rappelons par ailleurs qu’au début du 20ème siècle, Junghans se revendiquait comme étant « le plus grand horloger au monde » (il produisait plus que Rolex) et la demande pour les montres fabriquées dans la Forêt-Noire n'avait de cesse d'augmenter…

Montres-de-luxe.com | Publié le 29 Octobre 2020 | Lu 3648 fois


Aerowatch | Alpina | Anonimo | Armin Strom | Audemars Piguet | Ball Watches | Baume et Mercier | Bell & Ross | Blancpain | Boucheron | Bovet | Breguet | Breitling | Bremont | Briston | BRM | Bulgari | Bulova | Carl F. Bucherer | Cartier | Chanel | Chaumet | Chopard | Christophe Claret | Chronoswiss | Citizen | Claude Meylan | Concord | Corum | Cuervo y sobrinos | De Bethune | Dior | Ebel | Eberhard & co | Emile Chouriet | Eterna | F.P. Journe | Fortis | Franck Muller | Frédérique Constant | Garmin | Glashütte Original | Girard-Perregaux | Graham London | Greubel-Forsey | Gshock | Gucci | Hamilton | Hanhart | Harry Winston | Hautlence | Michel Herbelin | Hermès | Hublot | HYT | IWC | Jaeger Lecoultre | Jaquet Droz | JeanRichard | Junghans | Lange & Söhne | Lip | Longines | Louis Erard | Louis Moinet | Louis Vuitton | MATWatches | Maurice Lacroix | MB & F | Meistersinger | Mido | Montblanc | Movado | Moser | Nomos | Omega | Oris | Panerai | Parmigiani Fleurier | Patek Philippe | Paul Picot | Pequignet | Perrelet | Piaget | Porsche Design | Rado | Raidillon | Ralf Tech Watches | Ralph Lauren | Raymond Weil | Reservoir | Richard Mille | Roger Dubuis | Rolex | Romain Jérôme | Saint Honoré | Seiko | SevenFriday | Speake-Marin | Swatch | Tag Heuer | Tiffany | Tissot | Trilobe | Tudor | Ulysse Nardin | Urwerk | Vacheron Constantin | Van Cleef & Arpels | Victorinox | Vulcain | Yema | Zenith | Autres marques