Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Laurent Ferrier Grand Sport Tourbillon Golden Brown : pour esthètes horlogers


En cet automne 2022, à l’occasion des douze ans de la marque, Laurent Ferrier présente une nouvelle interprétation de son modèle Grand Sport Tourbillon. Ce modèle, initialement sorti en 2019, est né de la passion commune des deux fondateurs pour la course automobile. Ce boîtier a donc été dessiné telle une belle carrosserie racée, en mixant les lignes épurées avec les courbes généreuses et un moteur performant, le calibre à tourbillon double spiral, LF619.01.



Cette nouvelle version de la Grand Sport Tourbillon présente un boîtier et bracelet intégré (une grande tendance dans l’horlogerie depuis quelques années déjà), entièrement réalisés en or rouge 5N ainsi qu’un cadran dégradé chocolat également très tendance, au même titre que le bleu d’ailleurs.
 
Précédemment lancée en deux éditions limitées de 12 pièces chacune, intégralement en acier, la marque propose donc ici une version plus luxueuse encore (limitée à 24 exemplaires) que ses deux précédentes itérations.
 
L’or rouge aux tons chaud offre un beau contraste avec un cadran de couleur chocolat ; tout comme chez Patek Philippe, dont Laurent Ferrier fut horloger, l’or rose et les cadrans chocolat offrent toujours une belle harmonie.

Le cadran dégradé offre un éventail de tons chocolat du plus clair en son centre au plus foncé à l’extrémité. Relevé d’appliques en or rouge associées à du Superluminova blanc, le cadran présente une finition opaline.
 
Comme sur les versions précédentes ainsi que sur la dernière Sport Auto, les célèbres index de forme goutte ainsi que les aiguilles de forme Sagaie, signature LF, ici en or rouge ont été élargis pour recevoir du Superluminova de couleur blanche. L’ensemble est protégé par un verre saphir légèrement bombé, offrant un aspect arrondi lorsqu'il est vu de côté.
 
Le Grand Sport Tourbillon Golden Brown pèse environ 310 grammes (d’or 5N, attention, c’est lourd) pour un diamètre de 44mm (étanche à 100 mètres), offrant ainsi une présence affirmée au poignet. Le design du bracelet en or rouge 5N à trois maillons assure un maintien confortable et sûr au poignet.

Ce garde-temps comporte principalement des éléments satinés agrémentés de nombreux polis miroir. La lunette de forme coussin, avec une finition satinée circulaire arbore des flancs contrastés polis miroir.
 
De la même façon, la carrure, interprétation d’une forme tonneau, joue aussi avec plusieurs finitions. Satinée verticale sur le dessus, elle est également satinée horizontale sur son profil et on retrouve les flancs contrastés polis miroir.
 
Le bracelet est composé de rangées de 3 maillons avec une finition satinée verticale. Les maillons centraux présentent des biseaux avec un poli miroir contrastant. Ces détails confèrent à l'ensemble bracelet-boîtier un aspect vibrant.

En 2010, Laurent Ferrier remporta le prix de la « Montre Homme » au Grand Prix d’Horlogerie de Genève (GPHG) pour son Classic Tourbillon. Cette montre était alors équipée d'un mouvement à remontage manuel doté d'un tourbillon et d'un double spiral. Le nouveau Grand Sport Tourbillon est doté du même mouvement, bien que présenté avec une finition plus contemporaine.
 
La cage du tourbillon double spiral est visible à travers le fond en verre saphir. Quand Abraham-Louis Breguet breveta le tourbillon en 1801, son invention permit de contrer l'influence défavorable de la gravité sur l'organe régulateur d'une montre de poche alors qu'il était maintenu en position verticale.
 
En équipant le balancier de deux spiraux à montage inversé, le déplacement latéral de l'axe du balancier est également neutralisé. L'intégration des deux systèmes combine ces avantages respectifs, conférant une excellente précision ainsi qu’une réserve de marche de plus de 80h.
 
Le mouvement comporte un cliquet à lame longue, qui outre sa fonction esthétique dû à son bassinage entièrement à la main, délivre un murmure doux et rassurant lorsque la montre est remontée. La marque décore ce mouvement d’une finition satinée horizontale et d’un traitement au ruthénium, renforçant le caractère sportif de ce garde-temps.
 
Le pont de cage du tourbillon est décoré à la main. En outre, le mouvement présente un polissage miroir et 30 angles rentrants exécutés à la main. Pour rappel, Laurent Ferrier est présent à Paris chez de Macedo.

Montres-de-luxe.com | Publié le 13 Octobre 2022 | Lu 4926 fois