Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres de luxe : l'âge de bronze


Depuis que Panerai en 2011 et par la suite Tudor, ont relancé la tendance des montres en bronze, de nombreuses grandes marques proposent au sein de leur catalogue des modèles dont le boitier est réalisé dans ce métal aux propriétés si particulières… D’IWC à Oris en passant par Bell & Ross, Eterna, Ebel, Baltic, Corum, etc. Retour sur une véritable tendance de fond.


Les montres en bronze ne datent pas d’hier… Mais on ne va pas se voiler la face, pendant des années et des années, ce matériau est resté très « secondaire », voire de catégorie « inférieure » chez les grandes marques horlogères qui lui ont toujours préférées l’or, le platine, l’acier (316L ou 904L chez Rolex) et plus tard, le titane.
 
On le retrouve pourtant dès 1984 : en effet, à l’époque, trois chasseurs de grands fauves (Geoffroy, Fissore et Canali = GEFICA) demandèrent à Gerald Genta (encore et toujours lui) de leur créer une montre...
 
Afin de parfaire le camouflage de ses clients pendant leurs escapades en Afrique, le célèbre designer horloger opta alors pour le bronze, un métal mat qui évitait toute réflexion du soleil ! La montre était par ailleurs dotée des fonctions phase de Lune et boussole.

La Gefica de Gerald Genta sera relancée plus tard, en 2007, par Bvlgari, dans une version bronze et titane. Probablement l’une des premières véritables montres de luxe en bronze du 21ème siècle sans compter les Régulateurs Chronoswiss des années 90 ou encore, un peu plus tard, les Cuervo y Sobrinos (dans les années 2000).
 
Toujours dans les années 80, Panerai (tiens ? Déjà…) aurait développé un prototype d’une montre de plongée en bronze (boitier et bracelet) étanche à 1.000 mètres. Ce modèle était à l’époque destiné à équiper la Royal Navy italienne…
 
Trois décennies plus tard, en 2011, pendant le SIHH, Panerai fait sensation en dévoilant une montre en bronze (PAM 382). Le salon est en émoi. A l’époque, cette Submersible 1950 3 Days Automatic était commercialisée pour la « modique » somme de 7.300 euros. Editée à mille exemplaires, les montres se sont vendues avant même d’arriver en boutique. Et depuis, elle se négocie à plus de 30.000 euros. Belle plus-value !

La deuxième édition (PAM507) avec réserve de marche, arrive sur le marché deux ans tard. Egalement éditée à mille exemplaires, elle coutait 9.100 euros. Là encore, cette montre a rencontré en grand succès et se revend actuellement sur le marché plus de 30.000 euros également.
 
Depuis que Panerai a lancé sa Bronzo en 2011, de nombreuses marques comme Tudor, Oris, Bell & Ross, Ebel, Yema, Maurice Lacroix, Bvlgari, Corum, Laco, Baltic, etc. proposent des boitiers en bronze.
 
A tel point que désormais, le terme de « bronzo » s’applique à tous les modèles fabriqués dans ce métal ; à noter que les fonds de boite ne sont jamais en bronze afin d’éviter les allergies ; c’est la raison pour laquelle il n’y a pas de bracelets en bronze non plus ! 

Mais d’où vient donc ce métal ? Au matin du monde, il y a bientôt 4.000 ans, les hommes découvrirent l’alliage du cuivre et de l’étain qui baptisèrent airain : ils en feront des outils, des armes, des instruments, etc.
 
Aujourd’hui, cette même combinaison est appelée bronze, nom générique qui comprend tous les alliages de cuivre. Généralement, la dureté du bronze augmente en proportion de sa teneur en étain.
 
Pendant des années, le bronze a été utilisé dans le domaine maritime, notamment pour les pièces métalliques des anciens voiliers (hublot, accastillage, instruments de navigation, etc.), mais aussi pour les scaphandriers du fait de sa bonne résistance à l’usure et à la corrosion. En cas de contact prolongé avec de l’eau salée, il est capable de résister grâce à son oxydation, c’est-à-dire, grâce à la création d’une couche d’oxyde vert-de-gris en superficie.
 
Les bronzes sont constitués de 54 à 95% de cuivre associés à une proportion variable d'étain, mais aussi d'aluminium, de plomb, de béryllium, de manganèse ou de tungstène. Les alliages les plus utilisés dans l'industrie sont Cu95Sn5, Cu92Sn8 et Cu88Sn12. Le nombre qui suit la désignation du métal secondaire indique son pourcentage dans l'alliage (CuSn5 : 5% d'étain et donc 95% de cuivre).

Présentant une teinte initiale évoquant les nuances de l’or rose ou de l’or rouge, le bronze acquiert rapidement une patine qui lui confère un incomparable look « hors d’âge » : du vert-de-gris à l’ardoise en passant par toutes les étapes intermédiaires.
 
Cela dépend du climat, de l’humidité, de l’endroit où vous vous vivez, de votre peau, etc. Cette patine résulte de la réaction du bronze aux agents externes. Elle n’altère en rien les propriétés du matériau mais témoigne de son vieillissement. Bref, chaque boitier en bronze vieillit différemment et donc, chaque boitier est unique.
 
Par exemple, pour sa « bronzo », Tudor a choisi un alliage cupro-aluminium bien spécifique qui permet une patine subtile et unique liée aux habitudes de son porteur. Cette dernière prend son aspect définitif au bout d'un mois. Patinée mais pas de vert-de-gris. Ce qui n’est pas le cas de Panerai ni de Bell & Ross qui vont totalement se patiner jusqu’au vert-de-gris.

Petit conseil pratique pour nettoyer votre montre en bronze selon Pierre-Olivier Liard, responsable de la boutique Oris à Paris  :
- Utilisez un coton-tige plus du jus de citron pour retirer la patine
- Utilisez ensuite un chiffon humide pour stopper l’action du citron
- Enfin, utilisez un tissu microfibre sec pour bien sécher l’ensemble de votre boitier et retirer les dernières traces d’humidité.

Voici donc une sélection d’une quinzaine de montres en bronze dans différents styles et différentes gammes de prix…

Corum : l'Admiral se fait bronze pour l'été 2020
L’horloger suisse Corum revient en ce printemps 2020 avec une très belle création au sein de son iconique collection Admiral, En effet, la marque dévoile une « trois aiguilles-date » chic et sportive de 42 mm dotée d’un boitier en bronze et d’un cadran bleu ou vert au choix qui s’accordent très bien avec la couleur de ce métal si particulier.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Louis Erard La Sportive : un chrono jour-date efficace et simple en bronze
Louis Erard, « le » spécialiste du régulateur délaisse cette fois-ci cette complication pour proposer quatre chronographes jour et date en bronze (ou titane) réalisés en séries limitées de 250 exemplaires chacun. Quatre réalisations efficaces et intemporelles à dans les 3.000 euros.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Delma Shell Star Bronze : belle plongeuse vintage dans l'entrée de gamme
La maison horlogère suisse indépendante Delma a dévoilé fin 2019 une intéressante montre de plongée : la Shell Star Bronze, un garde-temps de 44 mm en bronze d’inspiration vintage, étanche à 500 mètres avec valve à hélium, qui ne sera produit qu’à 500 exemplaires. Trois cadrans disponibles : brun, vert ou bleu. Compter 1.490 euros.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Panerai Submersible Bronzo : elle entre en collection
Une nouvelle « bronzo » chez Panerai, ce n’est pas tellement une surprise… En revanche, une « bronzo » qui n’est plus limitée mais entre en collection, si, ça, c’est une surprise ! De fait, depuis 2019, l’un des best-sellers de l’horloger italien arrive dans une version catalogue -PAM00968- avec cadran brun et pour la première fois, une lunette céramique. Seul bémol, son prix : 16.000 euros.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Zenith Pilot Heritage Extra Special Chronograph : l'envol du bronze
En 2017, Zenith élargissait sa gamme Pilot Heritage avec cet Extra Special Chronograph. Ce garde-temps de 45 mm embarque dans son boitier en bronze, le fameux calibre automatique El Primero ici en version chrono bicompax. Une belle pièce qui devrait séduire les amateurs de montres au design rétro qui évoque la grande époque de la conquête aérienne (même si d'ordinaire, le bronze est  plutôt associé à l'univers marin).
Montres de luxe : l'âge de bronze

Oris Big Crown Bronze Pointer Date : l'une des plus belles "bronzo" du marché
Oris a dévoilé en 2019, l’une des plus belles nouveautés de l’année avec cette Big Crown Bronze Pointer Date ; une montre de pilote de 40 mm (étanche à 50 mètres) dotée d’un boitier et d’une couronne en bronze, le tout associé à un cadran en bronze également, ce dernier n’étant pas sans évoquer les cieux tumultueux des tableaux de Turner. Le tout, toujours pour un excellent rapport qualité-prix.
Montres de luxe : l'âge de bronze

IWC Montre d'Aviateur Chronographe Spitfire : version bronze en 41 mm
Depuis 2019, IWC propose dans son catalogue une Montre d’Aviateur Chronographe Spitfire dotée d’un boitier de 41 mm en bronze avec cadran vert olive associé au calibre automatique 69380. A noter que la Big Pilot existe également dans cette matière en édition limitée.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Maurice Lacroix Aikon : édition en bronze limitée à 500 exemplaires
En 2018, comme beaucoup de ses confrères cette année-là, l’horloger Maurice Lacroix a sorti une version en bronze (boitier de 42 mm) de son modèle Aikon avec calibre mécanique automatique. Série limitée à 500 exemplaires pour le monde.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Perigraph MeisterSinger : une bronze à cent exemplaires
La marque horlogère allemande MeisterSinger, bien connue des amateurs de montres pour ses garde-temps dont la lecture de l’heure s’effectue par le biais d’une mono-aiguille, poursuit le développement de ses collections avec l’arrivée en 2018 de sa Perigraph en version bronze. Une vraie rareté éditée à cent exemplaires dont cinq seulement pour la France. Compter 2.290 euros.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Reservoir Tiefenmesser : yellow submarine !
Il ne faut pas s’imaginer que la marque horlogère française Reservoir ne s’inspire que de l’univers automobile. La preuve ? Cette création baptisée Tiefenmesser qui évoque les équipements de sous-marins. Trois modèles de 43 mm disponibles dont une version bronze. On retrouve bien évidemment le calibre automatique avec minutes rétrogrades, heures sautantes et réserve de marche propre à la marque.


 
Montres de luxe : l'âge de bronze

Montre de pilote : Laco se met au bronze
L’horloger allemand Laco proposait en 2017 sa fameuse montre de pilote (45 mm / calibre mécanique) avec un boitier en bronze très tendance. Compter dans les 1.500 euros pour un garde-temps avec cadran à l'aspect vieilli qui allie le design intemporel de ces modèles militaires à un métal qui offre une bonne alternative à l’acier et au titane.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Tudor Black Bay Bronze Blue : bleu Bucherer
En 2017, la maison Bucherer, grand détaillant helvétique et plus grande boutique de montres en Europe à Paris, proposait une splendide version de la fameuse Tudor Black Bay Bronze avec un cadran bleu. Une bien belle collab’ et incontestablement l’un des « must » des montres en bronze.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Bell & Ross BR 01 Instrument de Marine
En 2017, Bell & Ross, très impliqué dans l’univers aéronautique, s’intéresse cette fois-ci aux origines des instruments de marine avec une collection de trois séries limitées (500, 99 et 20 ex.) qui rendaient hommage tant dans leur interprétation, leurs formes que leurs matériaux à ces outils qui permirent à nos ancêtres de partir à la découverte de la planète. Première pièce, la montre Bell & Ross BR 01 Instrument de Marine en titane, bronze et bois précieux.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Devon Tread 1 Steampunk édition limitée : un garde-temps d’un autre temps…
Devon Works, laboratoire de mécanique et de design haute-technologie basé à Los Angeles présentait en 2012 son OVNI horloger, son modèle Tread 1 dans une version Devon Tread 1 Steampunk en bronze. Entre passé et futur, un garde-temps d’un autre temps.
Montres de luxe : l'âge de bronze

Montres-de-luxe.com | Publié le 18 Mai 2020 | Lu 3147 fois



Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos | Élégances