Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige

Omega Seamaster 300 Summer Blue


Omega vient de présenter à une partie de la presse horlogère dans le cadre idyllique de Mykonos en Grèce, cette toute nouvelle collection Summer Blue qui rend hommage en sept modèles (onze références), à la fameuse Seamaster née il y a 75 ans, en 1957, et à son étanchéité. Focus sur cette Seamaster 300 Summer Blue.



Le Swatch Group ne participe plus à aucun salon depuis son départ de Baselworld peu de temps avant que cette grande foire horlogère ne ferme définitivement ses portes… Omega non plus par voie de conséquence !
 
Dans ce contexte, pas d’autre choix pour les marques du groupe que d’organiser des présentations tout au long de l’année au fur et à mesure des sorties. Pour ce grand lancement, Omega s’est déplacé à Mykonos en Grèce où les montres ont été présentées à quelques journalistes triés sur le volet…
 
Avant de présenter cette « nouveauté » ou plutôt cette nouvelle référence de la Seamaster 300 (il s'agit juste d'une animation de cadran), revenons en quelques mots sur l’histoire de ce modèle.

Lancée en 1957 dans le cadre de la trilogie « professionnelle » d’Omega (avec la Speedmaster et la Railmaster), la Seamaster 300 originale offrait un affichage ultra-lisible et une étanchéité à 300 mètres garantie par l’étoile « Naiad » ajoutée au logo sur la couronne.
 
Plus d'un demi-siècle plus tard, en 2014, la Seamaster 300 faisait son grand retour dans une version légèrement revisitée, mais restant globalement très fidèle au modèle d’origine. Depuis, de nombreuses éditions et références ont vu le jour, dont un modèle « James Bond ».
 
Aujourd’hui, la Seamaster 300 fait partie des onze modèles présentés il y a quelques jours en Grèce dans le cadre du lancement de la collection Seamaster Summer Blue. Une collection dont la particularité est d’arborer des cadrans bleus et uniquement des cadrans bleus.

Des cadrans qui évoquent naturellement l’univers marin et surtout, l’étanchéité légendaire des montres Omega, marque pionnière en la matière avec Blancpain et Rolex bien évidemment.
 
Cette nouvelle référence est dotée d’un boîtier symétrique et d’une couronne en acier poli et satiné de 41 mm. Sa lunette unidirectionnelle est en céramique bleue. Comme son nom l’indique (Seamaster 300), elle peut descendre jusqu’à 300 mètres sous le niveau de la mer (la plupart des plongeurs ne vont pas au-delà de 60 mètres, vous avez donc de la marge).
 
Son cadran verni couleur Summer Blue (la constante de cette nouvelle collection avec quelques variantes de tonalités en fonction des modèles) reflète ce niveau d’étanchéité. Le code couleur de ce modèle se prolonge sur les aiguilles rhodiées, les index creusés et les chiffres ajourés, tous revêtus de Superluminova bleu clair.

Seule l’aiguille des minutes luit de Superluminova vert dans la pénombre pour la distinguer des autres. Quant à la trotteuse « Lollipop » elle sert également d’indicateur de marche, comme il se doit sur une plongeuse digne de ce nom.
 
Cette nouvelle version embarque le calibre Omega Co-Axial Master Chronometer 8912 qui est certifié par l’Institut Fédéral Suisse de Métrologie (METAS). Ce dernier n’est pas visible dans cette version compte-tenu du fond plein gravé.  

Dans les années 1950, Omega souhaita créer un symbole qui représenterait la collection Seamaster dans son ensemble.

A l’époque, le designer Jean-Pierre Borle s’inspira d’un voyage à Venise et des représentations sculptées de l’hippocampe de Neptune que l’on trouve à chaque extrémité des emblématiques gondoles de la ville.
 
Chaque montre détaillée ci-dessus présente donc un fond de boîtier commémoratif orné du logo Seamaster, représentant Poséidon armé d’un trident et accompagné de deux hippocampes. Cette plongeuse se porte sur un bracelet en acier trois maillons.

Montres-de-luxe.com | Publié le 28 Juin 2023 | Lu 13913 fois







Chaque mois, retrouvez le meilleur de l'actualité des Montres de Luxe dans votre boite mail