Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Montres-de-luxe.com
L'actualité des montres de luxe et des marques horlogères de prestige


Oris Coulson : un boitier en fibre de carbone imprimé en 3D


La maison horlogère Oris vient de dévoiler une nouvelle édition limitée réalisée avec les pompiers de l’air de la Coulson Aviation (Canada). Résultat ? Un garde-temps mécanique au cadran « rouge orange » intégré au sein d’un boitier en fibre de carbone imprimé en 3D. Edition limitée à 1.000 exemplaires. Compter 4.200 euros.



On le sait, l’impression 3D s’annonce comme l’une des révolutions technologiques majeures de ces prochaines années ; d’aucuns considèrent même qu’elle sera aussi importante que le développement d’Internet et parlent de « 3ème révolution industrielle ».
 
Rappelons que la fabrication additive (ou impression 3D) s’oppose à la fabrication soustractive où l’on enlève de la matière pour atteindre la forme désirée. Les pièces en 3D sont construites par addition de couches successives de matière sous contrôle d’un ordinateur.
 
Cette technologie est déjà utilisée dans bien des domaines (médical, alimentaire, militaire, aérien, etc.), mais pas encore en horlogerie. Ou alors, à l’état expérimental, comme chez Utinam avec son boitier en acier « imprimé » en 3D présenté en 2018. On se souvient aussi du projet Kickstarter de Kairod qui n’avait pas rencontré son public…

Aujourd’hui, c’est au tour d’Oris d’entrer dans la « 3ème dimension » avec cette nouveauté réalisée en partenariat avec Coulson Aviation, la première organisation mondiale de lutte contre les incendies par voie aérienne.

Située au Canada, cette entreprise familiale indépendante envoie des pilotes, des avions et du matériel dans les régions du monde touchées par les incendies de forêt. Leur mission : éteindre les incendies et aider les pompiers sur le terrain, ainsi que protéger la vie et l’environnement.
 
Pour marquer ce partenariat, la maison suisse a créé une montre Big Crown ProPilot. Sa caractéristique la plus frappante est bien évidemment son cadran rouge orange flamboyant dégradé, un rappel aux milieux dangereux vers lesquels les courageux pilotes de Coulson se précipitent. Il est protégé par un boîtier en fibre de carbone produit à l’aide d’un procédé d’impression 3D breveté.

Ce dernier a été conçu par l’École polytechnique fédérale de Zurich. Plus concrètement, il s’agit d’imprimer simultanément de la fibre de carbone et un polymère développé dans l’aérospatiale, le PEKK ; ils sont tissés ensemble pour créer un matériau ultraléger et extrêmement rigide.
 
« Le processus est si précis qu’il est possible de déterminer le motif du matériau, alors que ceux des boîtiers de montre en fibre de carbone sont généralement aléatoires » assure la marque dans son communiqué.
 
Une lunette fixe en titane plaqué PVD gris, une couronne et un fond de boîtier vissés, ainsi qu’un bracelet en textile noir complètent ce modèle high-tech et léger qui ne pèse que 65 grammes. Elle renferme le Calibre 400 automatique et antimagnétique d’Oris (5 jours de réserve de marche). A découvrir chez Emile Leon.

Montres-de-luxe.com | Publié le 30 Novembre 2022 | Lu 4780 fois