Montres-de-luxe.com
montres-de-luxe

Genta "Mickey" Fantasy : la montre la plus fun et la plus horlogère à collectionner


Quand on pense Gerald Genta, on pense automatiquement Royal Oak et Nautilus. C’est oublier un peu vite qu’au sein de sa marque éponyme, le designer horloger a imaginé des garde-temps tout à fait révolutionnaires ! Et parmi eux, sa gamme Genta Fantasy encore largement méconnue, mais qui est pourtant totalement géniale. Des garde-temps à porter mais également, à collectionner. Une valeur sûre assurément.



De nos jours, les Genta Fantasy, que les collectionneurs surnomment « Genta Mickey » s’inscrivent dans le paysage horloger sans aucun problème, sans que cela n’émeuve personne : un Mickey ou Spiderman sur une montre haut de gamme, c’est « normal ».
 
En effet, depuis une vingtaine d’années, le luxe s’est transformé et les différentes collaborations entre les grandes marques et la bande dessinée, par exemple, sont devenues « monnaie courante ».
 
Oui mais voilà, dans les années 80, ce n’était pas le cas ! Loin de là… Certes, il existait déjà des montres -et depuis longtemps d’ailleurs- avec des cadrans à l’effigie de Mickey Mouse, mais dans l’entrée de gamme ou dans les montres pour enfants.

Dans le luxe, ces deux univers ne s’étaient jamais rencontrés et encore moins mélangés… Jusqu’à ce que Gerald Genta change la donne.
 
En effet, dans les années 80, le patron de Disney (grand amateur de garde-temps Genta) demande alors au designer suisse d’imaginer pour sa mère, une montre autour du thème de Bambi… Suite à cette commande et à un premier modèle réalisé, Gerald Genta demandera au patron de Disney l’autorisation de pouvoir utiliser les différents personnages Disney sur ses créations !   
 
Mickey Mouse ou Minnie, vont donc se retrouver sur des cadrans de montres avec les bras en guise d’aiguilles heures et minutes. Jusque-là, rien de nouveau, cela existait déjà chez Ingersoll dès les années 30/40 par exemple. Mais ce qui est révolutionnaire, en revanche, c’est que Mickey va être intégré dans des montres en or extrêmement chères…

Tout simplement du jamais vu à l’époque. A tel point que lors d’un salon horloger, alors que Genta avait un stand entre Rolex et Vacheron Constantin, les responsables de ces deux marques vont s’offusquer de ces créations « légères » qui, à leurs yeux, sont une insulte à l’horlogerie suisse… Furieux, Genta claquera la porte de ce salon et s’en ira avec pertes et fracas ! Faisant les gros titres de la presse suisse le lendemain.  
 
Au départ, les personnages de Disney seront intégrés au sein du fameux boitier hexagonal GG tout d’abord en or, puis par la suite, en acier en différentes tailles : une taille homme et une taille moyenne avec des calibres mécaniques et une taille femme avec des mouvements à quartz. Sur le marché de l’occasion, on trouve énormément de modèles féminins à quartz mais très peu de pièces masculines mécaniques.  
 
Mais les modèles véritablement intéressants d’un point de vue horloger, mais également d’un point de vue « collector », sont ceux qui vont sortir quelques années plus tard (vers 96), quand Genta va mettre au point son fameux calibre avec heures sautantes et minutes rétrogrades…

Si les premiers modèles apparaissent avec des cadrans « traditionnels », rapidement, Genta va y intégrer les personnages de Mickey : Minnie, Donald, Daisy, Pluto mais également Oncle Picsou dans différentes versions. Par exemple, Mickey ou Pluto joueront souvent au golf avec des cadrans verts ou en nacre quand Donald sera équipé d’une batte de baseball.
 
A priori, et selon les numéros de références que l’on peut trouver sur d’anciens catalogues Genta, une soixantaine de cadrans différents Fantaisy auraient été créés pendant toute la période de production de ces montres (en gros de 1996 à 2009).
 
La plupart du temps, les cadrans étaient en nacre et c’est le bras du personnage qui indiquait les minutes. La version la plus courante est résolument celle de Mickey, les autres, sans être à proprement parlé des éditions limitées, sont plus rares et seront toujours produites en petites séries. Parmi les véritables éditions limitées, à noter des versions tout en japonais !

Quatre tailles de boitiers (étanches à 30 m) ont existé : au début 28, 33 et 36 mm puis ensuite, une rare version de 38 mm est arrivée. Les boitiers étaient soient en acier, en acier avec lunette en or ou en or avec ou sans diamants. Au-delà de la carrure cannelée présente sur tous ces modèles, ils étaient également tous équipés d’une couronne perlée, très identitaire chez Genta et que l’on retrouve sur la Gefica.
 
Attention, certains modèles de 28 ou 33 mm étaient parfois équipés de calibres quartz avec également, heures sautantes et minutes rétrogrades. Les 36 et 38 mm embarquant pour leur part des calibres mécaniques automatiques (GG 7503 base ETA 2892-A2 avec 42h de réserve de marche) avec un affichage des heures dans un guichet cerclé soit à 6h, à 4h ou à 9h.
 
A noter quelques modèles d’un intérêt moindre, avec des boitiers de forme rectangulaire. Dans cette configuration, Mickey apparait en simple dessin et son bras n’indique pas les minutes ; les minutes s'affichent par le biais d'une aiguille rétrograde plus traditionnelle.

On estime que ces montres ont été produites pendant une grosse dizaine d’années. De fait, ces Genta Fantasy seront fabriquées à la fin de l’ère Gerald Genta proprement dite, qui revendra sa marque au détaillant singapourien The Hour Glass en 1998 (le propriétaire, Henry Tay, était un proche du designer suisse) qui cèdera à son tour la marque à Bvlgari en 2000 (le joaillier romain n’appartenait pas encore au groupe LVMH).
 
Plus tard, la marque Gerald Genta (appartenant alors à Bvlgari) va développer un modèle plus grand de 41 mm qui sera doté de boitiers en acier ou titane (parfois avec des lunettes en acier noir ou caoutchouc noir) avec toujours le personnage de Mickey, mais en version plus moderne et sur des cadrans nettement plus travaillés : Mickey pilote, Mickey racing (dont une édition limitée pour le premier Grand Prix de Singapour), Mickey marin…
 
On préfère toutefois la "simplicité" des modèles d’origine produits par le designer lui-même plutôt que ceux qui seront commercialisés plus tard, pendant la période « Gerald Genta Bvlgari ». Certes, ces modèles plus récents sont très beaux (notamment les cadrans et les personnages) et certains sont dotés de complications bi-rétrogrades, mais ils n’ont pas le charme quelque peu désuet des références précédentes, plus simples, et peut-être plus dans l’esprit Genta.

Il faut savoir que de nos jours, les Genta Fantasy sont devenues très rares sur le marché. Les collectionneurs et les marchands ont tout raflé ces dernières années, même dans les magasins d’occasion japonais ou singapouriens (en France, le site Old-time-heure en possède généralement une ou deux en stock). Dans ce contexte, rien d’étonnant à ce que les prix de ces modèles commencent à flamber (ils ont pratiquement doublé en cinq ans).
 
Mais si vous en trouvez une, il est encore temps de les acheter, les tarifs restant dans le domaine du « raisonnable » pour ces garde-temps qui illustrent parfaitement l’esprit décalé, voire provocateur de Genta ! Mais un esprit aussi très horloger avec cette fonction heures sautantes et minutes rétrogrades.
 
C’est probablement ce décalage entre ces complications horlogères et la présence de la plus célèbre des souris qui fait tout le charme de ces montres qui expriment parfaitement ce qu’est une montre de luxe : un jouet pour grand enfant.
 
Jean-Philippe Tarot
 
*En 2009, une Rétro Fantasy de 36 mm en acier coutait dans les 6.700 euros en magasin.


Montres-de-luxe.com | Publié le 14 Mai 2020 | Lu 8998 fois


Montres par marque | Nouveautés | Au fil de l'actu | Montres de luxe pour femme | Montres vintage et de collection | Montres mythiques | Bracelets et accessoires | Historique des marques | Boutiques exclusives | Des livres et des montres | Un jour, une montre, un film | Portraits | En bref | Marché de l'occasion | Le temps d’une phrase par Alexis Francis-Bœuf | Les rendez-vous du Club-Chronos | Annuaire des horlogers (Paris) | Annuaire des horlogers (Province) | Vidéos