A    B    C    D    E    F    G    H    I    L    M    O    P    Q    R    S    T    U    V    W
COSC (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres) :
Le COSC décerne le titre de "chronomètre" à chaque montre déposée dans ses bureaux de contrôle et ayant subi avec succès 15 jours d’épreuves portant sur la précision et la stabilité de marche dans 5 positions et à différentes températures. Le COSC est une association à but non lucratif émanant de cinq cantons suisses : Berne, Genève, Neuchâtel, Soleure et Vaud, dont le siège est à la Chaux-de-Fonds. Les bureaux de contrôle du COSC, se trouvant à Bienne, Genève ainsi qu’au Locle, procèdent aux tests officiels de l’exactitude de marche des montres soumises.

Le certificat est individuel et non pas pour un modèle ou une gamme.

Cabinotier :
Au 18ème siècle, c'est le terme que l'on employait pour désigner les artisans horlogers genevois.

Cadran :
Organe indicateur, pièce métallique ou autre qui porte des indications diverses, les heures, les minutes et les secondes pour les montres. Il existe une grande variété de cadrans (forme, décoration, matériau, etc.). Les indications peuvent être données par des chiffres, des divisions ou par des signes (index) de formes diverses.
Voir aussi : Guichet, Index

Calendrier :
Indicateur de date (sans synchronisation).

Calendrier perpétuel :
Fonction mémoire qui respecte tous les changements de date, y compris le 29 février des années bissextiles (jusqu’au 28.02.2100).

Calendrier semi-perpétuel :
Fonction mémoire qui respecte tous les changements de date, sauf le 29 février des années bissextiles (où une correction manuelle est nécessaire).


Calibre :
A l'origine, synonyme de dimension. Aujourd'hui, il désigne un type de mouvement (mouvement automatique par exemple) et désigne la provenance. En horlogerie, ce terme désigne aussi la disposition et les dimensions des différentes parties du mouvement, piliers, roues, barillets, etc. Il a été employé ensuite pour désigner la forme du mouvement, des ponts, l'origine de la montre, le nom de son constructeur, etc.


Came :
Organe dont le profil est calculé pour transmettre ou transformer un mouvement. Le plus souvent, ce sont des disques qui, en tournant, transforment un mouvement circulaire en mouvement rectiligne.


Carillon :
Sonnerie sur trois timbres de tons différents.


Carrure :
Partie médiane du boîtier de la montre dans laquelle on place le mouvement.

Chronographe :
(Terme exact: chronoscope.) Montre avec les aiguilles des heures, des minutes et des secondes dotée d'un mécanisme commandant une aiguille de chronographe placé au centre du cadran qui donne des temps courts. En actionnant des poussoirs, cette aiguille peut être mise en marche, arrêtée et ramenée à zéro. Ils permettent ainsi de mesurer directement la durée précise d'un phénomène. Ne pas confondre avec le compteur ou le chronomètre. L'aiguille de chronographe fait un tour en une minute; une seconde aiguille, dite aiguille du compteur, totalise le nombre de tours, soit les minutes, généralement jusqu'à 30 minutes.

Voir aussi : Compteur

Chronographe à rattrapante :
Le mécanisme du chronographe à rattrapante comprend deux aiguilles de secondes superposées, placées au centre du cadran; un poussoir placé à l'extérieur de la boîte permet de les mettre en marche simultanément, de les arrêter et de les ramener à zéro. Elles font un tour en une minute. Un second poussoir permet de stopper uniquement l'aiguille de rattrapante et de lire ainsi la durée d'un phénomène, l'aiguille de chronographe continuant sa course. Ensuite, une nouvelle pression sur le poussoir ramène l'aiguille de rattrapante au-dessus de l'aiguille de chronographe; elles cheminent à nouveau ensemble. Une aiguille, dite aiguille de compteur, totalise le nombre de tours.


Chronomètre :
Montre ayant passé -dans des bureaux officiels- un contrôle de marche portant sur sa précision. Les exigences sont très élevées : quelques secondes par jour dans des conditions de températures (pour les chronomètres mécaniques) et de positions les plus difficiles rencontrées habituellement.
Voir aussi : Compteur

Chronomètre de marine :
Montre de précision conçue pour la marine. Placé au coeur du navire, le chronomètre de marine sert notamment au calcul de la longitude en mer.

Co-axial :
Co-axial, est le nom d’un échappement inventé par le Dr G. Daniels et commercialisé par Omega dans des montres de haute précision. Cet échappement transmet l’énergie avec un frottement faible.


Complications :
Mécanismes additionnels à un mouvement de base. Les complications peuvent être divisées en trois groupes pour: indiquer le temps à l'aide d'une ou de plusieurs aiguilles supplémentaires, sonner le temps, ou donner des indications astronomiques. Rassemblées sur une même montre, trois de ces diverses complications donnent naissance à un garde-temps appelé Grande complication.

Voir aussi : Asthmomètre

Compteur :
Instrument servant à enregistrer des intervalles de temps (durées, temps courts), sans indication de l'heure.
Voir aussi : Chronographe, Chronomètre, Tachymètre

Compteur militaire ou podomètre :
Métronome en forme de montre pouvant être utilisé notamment pour régler le pas de la troupe.

Correcteur :
Fonction manuelle de correction pour un élément spécifique.

Correction rapide de la date :
Fonction de correction de la date (après un mois de 28, 29 ou 30 jours) sans modification ni arrêt du fonctionnement de la montre.

Couronne de remontoir :
Boutons de formes variées, moleté ou avec cannelures situés à l'extérieur du boitier, qu'on saisit à la main pour remonter la montre. Une couronne sert aussi à la mise à l'heure et à la mise à date du calendrier.


Couronne vissée :
Couronne autoverrouillable vissée dans le tube du boîtier, utilisée pour les montres de plongée hautement étanches.

Céramique high-tech :
Empruntée aux technologies de pointe, la céramique est un matériau aux caractéristiques étonnantes : inoxydable, inrayable, sa dureté est tout juste inférieure à celle du diamant : « sur l’échelle internationale de MOHS, la diamant obtient la valeur la plus haute avec 10. La céramique high-tech est à neuf quand l’acier et l’or sont respectivement avec un cœfficient de 5 et 2.5 ». Les premières montres en céramique high-tech ont été réalisées par IWC, mais c’est probablement Chanel qui a rendu ce matériau populaire dans l’horlogerie avec sa J12.

Côtes de Genève :
Stries parallèles et régulières qui donnent un aspect côtelé, notamment aux ponts qu'elles décorent.


A    B    C    D    E    F    G    H    I    L    M    O    P    Q    R    S    T    U    V    W